3. Des informations sur le contenu du tableau de la valeur nutritionnelle en fonction du règlement canadien

Tous les produits préemballés doivent porter une étiquette nutritionnelle.

Toutefois, il existe quelques exceptions telles que les :

  • aliments tels que les épices et certaines eaux embouteillées;
  • boissons alcoolisées contenant plus de 0,5 % d'alcool;
  • fruits et légumes frais sans ingrédient ajouté (inclut les fines herbes fraîches);
  • viandes et les poissons crus composés d'un seul ingrédient, sauf si elle est présentée sous forme hachée;
  • produits vendus dans un marché d'agriculteurs, une foire commerciale, une érablière;
  • portions individuelles vendues pour la consommation immédiate (sandwichs ou salades préparés) qui n'ont pas été soumises à un traitement, tel le conditionnement sous atmosphère modifiée (CAM), afin de prolonger la durée de conservation;
  • produits emballés et vendus dans un magasin de détail dont la surface exposée disponible (SED) est inférieure à 200 cm2. La SED correspond à la surface apparente de l'emballage vierge de toute inscription;
  • bonbons et les portions individuelles vendues dans les restaurants;
  • divers produits laitiers (vache ou chèvre) vendus dans des contenants en verre réutilisables.8

Sur les petits emballages dont la SED est de <100 cm2, il n'est pas obligatoire d'inclure un tableau de la valeur nutritive, à condition d'indiquer sur l'étiquette comment le consommateur ou l'acheteur peut obtenir l'information nutritionnelle pertinente.9

8. ACIA, Trousse de l'étiquetage nutritionnel, section B, p. B-2 et B-3 www.inspection.gc.ca/francais/fssa/labeti/nutrikit/sectbf.pdf
9. Ibid., section D, p.D-5, www.inspection.gc.ca/francais/fssa/labeti/nutrikit/sectdf.pdf