3. Inconvénients de l'agrotourisme

L'intégration d'une activité agrotouristique est également lourde de conséquences puisque l'on s'adresse à une toute nouvelle clientèle qui a ses propres exigences. Parmi les inconvénients ou les conséquences de l'agrotourisme, on note :

  • L'obligation d'accueillir des visiteurs. Une évidence, mais il faut être prêts à interrompre votre travail pour accueillir (avec le sourire) et accorder du temps aux clients qui se présentent. Il est possible de réduire l'impact de cet inconvénient en se dotant d'heures d'ouverture ou d'une barrière à l'entrée.
  • • Il est nécessaire de faire de la promotion supplémentaire pour rejoindre et inviter la clientèle touristique à se rendre sur la ferme.
  • Évidemment, une fois que cette clientèle est sur le site, des infrastructures d'accueil sont requises. Il s'agit là d'un investissement à ne pas sous-estimer. Il peut être question ici de kiosque de vente, de panneaux d'interprétation, de sentier pédestre, d'une enseigne au bord du chemin, possiblement d'une remise pour serrer les équipements qui ne sont pas abrités, etc.
  • L'avantage du lien de confiance avec le client vient avec le prix d'un service à la clientèle plus important. La clientèle agrotouristique s'attend généralement à un service plus personnalisé et peut exprimer son insatisfaction plus facilement. Il faut être prêt à leur répondre et à leur offrir satisfaction.
  • Dernièrement, l'agrotourisme est une activité qui s'ajoute aux tâches agricoles quotidiennes et elle peut engendrer des besoins de main d'oeuvre saisonnier ou une charge de travail supplémentaire.