1. L'agriculture biologique en quelques mots

L'agriculture biologique est un mode de production végétales et animales qui ne se limite pas au choix de ne pas utiliser certains pesticides, engrais, organismes génétiquement modifiés, antibiotiques ou hormones de croissance non autorisés en vertu des normes de l'agriculture biologique.

Voici quelques principes généraux de l'agriculture biologique, tirés des normes biologiques canadiennes :

  • Protéger l'environnement, réduire au minimum la dégradation et l'érosion du sol, diminuer la pollution, optimiser la productivité biologique et promouvoir un bon état de santé.
  • Maintenir la fertilité du sol à long terme en favorisant les conditions propices à son activité biologique.
  • Maintenir la diversité écologique à l'intérieur de l'écosystème.
  • Recycler les matériaux et les ressources le plus possible à l'intérieur de l'exploitation.
  • Soigner adéquatement les animaux d'élevage de façon à promouvoir leur santé et à répondre à leurs besoins comportementaux.
  • S'appuyer sur des ressources renouvelables dans des systèmes agricoles organisés localement.

L'agriculture biologique commence avec le sol - un sol en santé produit des plantes en santé qui permettent aux animaux et aux gens qui les consomment d'être eux aussi en bonne santé.

L'agriculture biologique met l'accent sur la rotation des cultures et sur l'utilisation de cultures-abris. Ces techniques favorisent l'équilibre des relations entre hôtes et prédateurs. Les résidus et éléments nutritifs organiques produits sur la ferme ou au jardin sont retournés au sol. Les cultures-abris et le fumier composté servent à maintenir la matière organique et la fertilité du sol.