3. Principales normes de certifications en production végétale biologique

  • Trois ans de production respectant les normes biologiques avant de recevoir l'accréditation biologique.
  • Utilisation de semances non traitées et non OGM.
  • Rotations obligatoires.
  • Fertilisation permise : fumier, lisier, composte, purin provenant de la ferme même ou d'une autre ferme non bio.
  • Registre de champs, de fertilisation, registre des silos, des équipements et machineries utilisées.
  • Fertilisants minéraux, utilisés dans leur état initial, permis (tous les types de chaux).
  • Boue de papetière, boue septique, boue de station d'épuration interdites.
  • Tout pesticide de synthèse est exclus, incluant le Round Up.
  • Nettoyage minutieux des équipements et de la machinerie en location ou à forfait avant utilisation.
  • Zone tampon : présence de barrière physique adéquate (brise vent, fossé, haies, chemin, bande riveraine). Sinon, lorsqu'il y a risque de contamination par des pulvérisations d'intrants interdits, on doit exclure de la récolte bio une zone tampon d'une largeur minimale de 8 mètres, ceci entre les champs bio et non bio.