4. Quelques normes de certification pour l'élevage biologique

  • Les champs de la ferme doivent être certifiés biologiques avant de penser faire la transition pour un troupeau et la production laitière.
  • Application durant un an des normes biologiques avant d'obtenir la certification du troupeau laitier.
  • Accès à l'extérieur avec suffisamment de pâturage pour assurer une part de la ration des vaches laitières et éviter le surpâturage et la dégradation des sols.
  • Mutilation interdite, sauf l'enlèvement des cornes qui est permis.
  • Alimentation 100% certifiée biologique.
  • Maximum 40% de concentrés dans la ration sur une base de matière sèche (grains bio, tourteau bio, soya bio).
  • Minimum 60% de fourrage dans la ration sur une base de matière sèche (ensilage de foin et maïs, foin, pâturage), dont 25% de l'apport de fourrage devra être du foin sec.
  • Minéraux approuvés par les certifications.
  • Registre de troupeau, de santé individuelle.
  • Les fourrages ne doivent contenir aucun additif chimique, les produits de conservation autorisés sont le sel et les bactéries.
  • Les génisses doivent consommer durant trois mois du lait bio.
  • Les minéraux, vitamines, sel, extrait de plantes et autres produits de sources naturelles sont permis.