7. Protection des cultures

La ferme doit adopter des techniques de production biologique qui réduisent au minimum les pertes occasionnées par les maladies et les ravageurs. Ainsi, la lutte aux maladies et aux ravageurs doit faire appel à une ou plusieurs des méthodes préventives suivantes :

  • espèces et variétés résistantes et bien adaptées à l'environnement;
  • fertilisations, rotations équilibrées et sols ayant une bonne activité biologique;
  • utilisation d'engrais verts ou associations de plantes (ex., cultures alternées);
  • lutte biologique et moyens mécaniques;
  • mesures préventives et sanitaires en vue d'éliminer les vecteurs de maladie, les graines de mauvaises herbes et les habitats des ravageurs.